Accueil > Pêche à vue > Un petit dernier pour la route…

Un petit dernier pour la route…

Bandeau 1

Avant toute chose, je remercie vivement Bertrand et Loïc pour leur invitation à rejoindre l’équipe de Fishing Victim. C’est avec grand plaisir que j’ai accepté cette proposition et c’est avec perplexité que je me retrouve désormais devant ma page blanche… gloups pas simple comme exercice! A 26 ans, cela remuerait même quelques souvenirs douloureux de dissertations de philosophie… bref je m’égare revenons au sujet !

Depuis quelques jours, les mordus de la pêche en eau douce ont enfin pu reprendre le chemin de leurs chères rivières (après une longue et douloureuse abstinence de quelques mois) … pour nous pêcheurs de bars il faut encore patienter quelques semaines avant de retrouver nos compagnons de jeu préférés. Certains tuent le temps en préparant leurs montages pour la grande rentrée, d’autres essayent tant bien que mal de se calmer par des achats compulsifs, d’autres encore en se remémorant leurs coups de lignés passés, …. pour ma part c’est un mix des 3 !

Histoire d’introduire cette nouvelle saison, pourquoi ne pas relater la « conclusion » de la précédente? C’est parti !

Le froid avait déjà fait son arrivée et l’activité sur les bordures commençait à ralentir… J’avais réussi à me bloquer un weekend prolongé que je comptais clairement consacrer à la pêche à vue avant la trêve hivernale. Dernier « check météo d’avant départ » le vendredi, ça s’annonce pas mal avec un temps plutôt dégagé, un peu de vent mais des accalmies annoncées qui collent avec la marée… Impeccable! Le samedi pas grand chose, je tente un spot en début de montante mais en 2H30 de crapahutage dans les cailloux et la vase pas un labrax ne daignera se montrer… c’est aussi ça la pêche à vue ! Le lendemain changement de spot mais on semble se rediriger tout droit vers un remake de la veille, jusqu’au moment où j’aperçois enfin un dos argenté glisser lentement le long de la berge ! Leurre lancé, je le ramène doucement pour le positionner sur la trajectoire du poisson… celui ci ne se pose pas de question et se jette dessus. Après un combat rapide, je l’échoue… pas bien gros mais vu l’activité il fait plaisir ! Mesure rapide; 46 cm et il repart à l’eau !

Combat 46 Bar (3)
Capture vidéo du combat / La pose pour la postérité

Le lundi c’est avec l’espoir de croiser plus gros que je me retrouve de nouveau au bord de l’eau, pas une ride à la surface, un ciel tout bleu et toujours des paysages magnifiques… même sans poisson cela s’annonce comme une belle sortie. Je connais le spot et sais que les bars s’attardent généralement sur quelques « avancées plus marquées » du secteur autour desquels ils gravitent en quête de crevettes et crabes. Je parcours  la bordure pendant 1h30 sans rien voir… alors que je commence à douter, en scrutant une avancée rocheuse je remarque une caudale qui s’agite… notre compère a la tête dans le goémon bien décidé à faire du gras avant la fraie. Premier lancer, il ne remarque pas le leurre… deuxième lancer je décale légèrement, sans plus de résultat… 3ème lancer, je ramène et le pose sur le fond… palpitant à fond… petite tirée, cette fois ci premier remou: il se retourne et deuxième remou: il gobe le leurre sans demander son reste ! Ferrage, il est pendu et c’est parti pour une série de rush… le combat est plus rude que la veille. La canne absorbe les coups de têtes, le moulinet freine les départs successifs et je finis par l’échouer… un large sourire sur le visage (le mien hein!).

Attaque 62Bar 61
Le démarrage au ferrage / 61 cm au compteur et un poisson bien proportionné

Il est reparti à l’eau comme son compère et j’espère bien le croiser de nouveau, à son retour dans quelques semaines… Je lui ai fait promettre  de revenir me voir en tout cas !

Prochain retour en Bretagne prévu en Avril, j’espère avoir de nouvelles sorties à vous relater à ce moment là !

A bientôt !

 

Guillaume

Guillaume

Pêcheur depuis tout petit, un break de quelques années à cause des études et c'est reparti fin 2012 avec la découverte de la pêche du bar à vue... technique à laquelle je suis rapidement devenu accro ! Travaillant sur Paris je profite au maximum de mes retours en Bretagne pour traquer nos amis Labrax au fin fond des estuaires... Au plaisir d'échanger :)

More Posts

  1. nico
    21/03/2015 à 21:25 | #1

    Ah cool quelques recits a venir!
    Moi je suis curieux mais tu es avec quoi comme matos? Et tes leurres?

  2. Guillaume
    Guillaume
    22/03/2015 à 19:16 | #2

    @nico

    Salut Nico !

    Alors pour la canne / moulinet, j’utilise une Hot Rod Discrète (195 cm et puissance 4-25 g) avec un Shimano Aernos 2500 dessus. Elle est assez courte pour permettre de lancer facilement sous la canne, la plage de puissance est relativement large (tu peux expédier aussi bien du weightless que des Z Claw) et elle a une bonne réserve quand il s’agit de brider :)

    Pour les leurres j’ai encore du mal à cibler mais j’ai beaucoup pêché avec les Shad Impact, One up slug en 4′, la version shad également pour prospecter dans le courant, Hazedong slug et quelques imitations de crevettes / écrevisses !

  3. nico
    02/04/2015 à 07:51 | #3

    Merci de ta reponse!
    Si un jour tu passe par la rance, tu peut me bipper sa sera un plaisir de partager un moment au bord de l’eau!
    Tchao

  4. Quentin
    18/04/2015 à 18:21 | #4

    Tu pêche dans quelle département en Bratagne en estuaire perso dans les côtes d’armor. ^^

  5. Guillaume
    Guillaume
    19/04/2015 à 11:38 | #5

    Bonjour Quentin,

    Principalement Finistère comme c’est de là que je suis originaire 😉
    Après y’a des estuaires un peu partout en Bretagne qui fonctionnent, le tout c’est de trouver les bons moments de marée / météo / etc… une part de chance aussi, voir un poisson se joue souvent à quelques secondes!

  6. Quentin
    19/04/2015 à 17:26 | #6

    @Guillaume
    C’était pour savoir su tu trainaiit dans le 22 perso jamais testé le 29 mais pourquoi pas ^^.Et oui en Bretagne de magnifique estuaire on en a pas mal :).La chance est un des point éffectivement car il y a des jours avec et des jours sans,c’est la pêche.
    Bonne continuation et je ne cesse de progresser grâce a des gens comme toi et d’autres.

  7. Guillaume
    Guillaume
    20/04/2015 à 18:56 | #7

    @Quentin
    Non, le 22 je n’ai pas encore été tremper mes leurres pour le moment 😉
    Tu sais avant de publier, c’est en lisant les report de Bertrand sur ce même blog que j’ai énormément appris et progressé… et après rien ne remplace le temps passé au bord de l’eau !!

  8. Quentin
    21/04/2015 à 05:24 | #8

    @Guillaume
    Une peut de théorie avant le terrain sa ne fait pas de mal histoire de revoir les gammes :p

  1. Pas encore de trackbacks