Accueil > Matériel > Pantalon waders respirant

Pantalon waders respirant

victim-pantalon waders respirant-1

Rien n’est plus frustrant de passer à coté d’une partie de pêche, à cause d’un manque de confort causé par le froid et l’humidité. L’habillement du pêcheur est souvent négligé lorsque l’on débute, en kayak notamment ou que le budget est serré, et pourtant rien n’est plus essentiel pour partir tranquille des heures durant !

Mon cahier des charges :
-Une utilisation aussi bien du bord, qu’en kayak ou en S.U.P.
-La possibilité d’être bien chaussé pour crapahuter sur les rochers
-Respirant et souple pour le confort
-Polyvalent, pouvoir moduler les sous-couches pour s’adapter à une météo changeante
-et surtout rester les pieds au sec …

Le choix est vaste, à coté des combinaisons sèches et de l’équipement dédié au kayak. Mon option va se porter sur le waders respirant chausson néoprène que l’on peut trouver dans le rayon « mouche ». Mal connu encore auprès des pêcheurs en mer, il a pourtant beaucoup d’avantages.

Pourquoi pantalon et pas salopette ? bah tout simplement pour le coté pratique (j’vous passe des détails) et que je pêche rarement avec de l’eau au dessus des genoux.
Cela fait maintenant 4 ans que j’ai acheté le miens avec trois années intensives sur un hobie kayak mirage, et il a plutôt bien vieilli ! Un peu d’usure sur les coutures mais reste malgré tout étanche … où il va faire défaut, c’est au niveau du chausson, exactement là où je tire pour l’enlever. C’est con mais trop tard quand je m’en suis aperçu. A manipuler avec précaution donc, rinçage régulier et éviter de marcher avec sans chaussures.

victim-pantalon waders respirant-2

Rappel pour la pratique du kayak en waders chaussons, bien ajusté la ceinture pour limiter les entrées d’eau en cas de dessalage pour ainsi faciliter la remontée à bord, et surtout porter obligatoirement un gilet d’aide à la flottaison sous peine d’avoir la tête en bas une fois dans l’eau – air emprisonnée – (Si vous pêchez du bord sans gilet, la ceinture n’est pas recommandée.)
Parcourir des km à la nage est illusoire avec ce type d’équipement alors restez toujours près de votre embarcation, ne luttez pas contre le courant et restez calme. Soyez conscient que le waders mal utilisé peut être un danger !

victim-Pantalon waders respirant-3

Le nommé JMC First a rempli pleinement son rôle et a déjà séduit de nombreux pêcheurs en kayak pour son rapport qualité prix. Victime de son succès, il a pris quelques euros mais reste tout de même abordable. Comptez une paire de chaussures de randonnée (gomme souple de préférence pour une meilleure adhérence sur les rochers) et une sous couche de type collant, et vous êtes paré pour moins de 200 euros !

Difficile de revenir en arrière quand on y a goûté, j’aurais pu reprendre le même mais le SCIERRA CC3 XP me fait aussi de l’oeil alors … rendez-vous dans quelques années j’espère !

Si vous avez des références dont vous êtes satisfait, n’hésitez pas à communiquer ici.

Bertrand

Bertrand

Adepte des pêches fines aux leurres et à la mouche, du bord, en s.u.p. ou en kayak. J'apporte beaucoup d'importance dans la manière d'approcher le poisson, à travers les techniques que j'apprécie le plus et pas forcément celles les plus productives. Proche de la nature, j'essaye de concilier ma passion avec le respect du poisson et sa protection.

More Posts

  1. Cédric
    11/01/2016 à 19:04 | #1

    Bonjour Bertrand

    Je viens vers toi tout dabord:
    Pour te féliciter pour ton site qui est une mine de renseignements

    Et aussi pour savoir ce que tu penses Scierra CC3 si tu l’as pris ?
    Un petit retour serait le top 😉

    Cédric

  2. Bertrand
    Bertrand
    11/01/2016 à 21:48 | #2

    Salut Cédric, merci pour ton commentaire.

    Depuis l’achat du Scierra, la fréquence de mes sorties kayak à pagaie ou S.U.P. se sont très largement espacées pour laisser place à la pêche du bord. Donc difficile de faire la comparaison avec le Jmc, qui lui a vraiment été sollicité à l’entre jambe par le frottement répété du pédalage du Hobie Mirage. Ce sont 2 bons produits, pas forcément axé pêche en kayak mais polyvalent.

    Si tu as de l’eau qui stagne sur l’assise de ton kayak comme je peux avoir dans mon Disco, il se peut qu’il y ait de petites entrées d’eau dans le dos. Pour limiter ça, j’ajoute une large ceinture néoprène.
    Regarde aussi le nouveau pantalon respirant DAM EFFZETT, j’ai l’impression qu’il remonte plus haut à l’arrière. Sinon du coté des pantalons spécial kayak, tu as pas mal de choix intéressant. La grosse différence, c’est les chaussettes souvent en latex ou tissu à la place du néoprène. La ceinture plus ajustée, et parfois des renforts supplémentaire sous les fesses.

    Faut pas se fier à l’apparence « léger » du JMC, il est très agréable à porter et fiable vu le nombre de sorties que j’ai fait avec.
    Le Scierra est plus épais, bien coupé … maintenant, on n’est jamais à l’abri d’un accroc, rare dans un kayak, mais une chute dans les rochers est vite arrivée. Faut savoir que ça se répare très bien avec de l’Aquasure.

  3. Cédric
    20/01/2016 à 20:55 | #3

    Bonsoir

    et merci Bertrand pour ton retour 😉
    De toute façon l’achat n’est pas prévu pour ces jours.

    Encore merci beaucoup
    et continue le blog, il est tip top

    Cédric

  1. Pas encore de trackbacks