Accueil > Matériel, Pêche à vue > Naissance d’un crabe 3D

Naissance d’un crabe 3D

victim-naissance d'un crabe-1

Allez hop j’me lance !! Dans les tiroirs depuis un moment, il est temps de passer à l’action. Quelques heures passée devant l’écran en ce début d’hiver et c’est une silhouette de crabe qui prend forme.

La CAO est un outil qui se démocratise auprès du grand public. S’il y a encore quelques années, elle était réservé au professionnel, aujourd’hui on voit naître de petits logiciels ludiques et abordables aux débutants.

Quel intérêt de concevoir un leurre en 3D ?

  • modifier à souhait les formes et les cotes
  • accès aux propriétés physiques (masse, volume, centre de gravite, etc …)
  • un leurre parfaitement symétrique
  • réaliser un moule avec un plan de joint évolutif
  • décliner plusieurs tailles de leurre par un facteur d’échelle
  • pouvoir exporter son modèle numérique vers des outils de fabrication
  • et plus encore sur des logiciels pro

Il y a quelques règles à respecter si on s’attaque à du 3D proprement parlé. Sans rentrer dans les détails, il faut établir un sens de démoulage général pour que les deux parties du moule puissent s’assembler. Logique me direz vous mais faut y penser dès à la conception du leurre. Tout comme minimiser les contre-dépouilles suivant cet axe, qui pourrait gêner le démoulage naturel du leurre, et dans le cas d’usinage des empreintes compliquerait sa réalisation.
Les plus initier s’aventureront avec plusieurs « mouvements » dans le moule, pour démouler des contre-formes complexes. Mais aussi, aller chercher du détail sur un leurre avec un plan de joint torturé, permettant ainsi de se laisser porter par son imagination.

Une fois le leurre ou le moule conçut en CAO, reste à concrétiser votre projet et c’est peut être là que la plupart d’entre nous vont buter. Je pense à plusieurs possibilités :

  • faire appel à une imprimante 3D pour réaliser un master pour son moule.
  • usiner un moule aluminium par une fraiseuse à commande numérique. Contraignant à la conception du leurre mais donne un bon résultat final. Idéal pour la production série.
  • la stéréolithographie, précis avec une bonne finition (résine)
  • le frittage de poudre plastique ou métallique, intéressant pour fabriquer un moule proto

Tous ces moyens restent onéreux pour du particulier. L’imprimante 3D est à suivre de près avec l’arrivée de produits « grand public ». Ne vous emballez pas non plus, le niveau de finition n’est pas exceptionnel mas ça va venir. Une autre piste à explorer, les lycées professionnels en recherche de projets.

Je n’ai pas encore fait mon choix sur le process de fabrication (j’vous tiendrais informé par la suite) mais pour expliquer ma motivation à la création de ce leurre, j’ai de part mon métier, accès à quelques outils qui me facilite la tâche. Un projet excitant mais qui restera occasionnel … je préfère aller à la pêche. Même si j’ai déjà une idée de ce que j’attends de ce leurre, il en reste pas moins qu’un proto et subira certainement des modifications s’il mérite d’exister.

Un leurre qui manquait à ma boite. Le Fucus Crab 3.5″ est né !

victim-naissance d'un crabe-2

J’ai voulu un leurre adapté à différents montages, tout en respectant certains détails visuels pour assurer l’imitation d’un vrai crabe, avec des pattes préformées réagissant à la moindre sollicitation.

Vous pouvez voir au dessous, un évidement de la carapace qui va servir si besoin, à pincer une chevrotine sur la hampe de l’hameçon, à faciliter son enfilage, mais aussi à réduire son volume pour éviter le retrait matière. L’orifice à l’arrière pourra recevoir soit un rattle, un lest supplémentaire ou pourquoi pas un insert poreux gavé d’arôme. A tester sur le bar et les sparidés …

On est tous influencé par tel ou tel leurre mais apporter un peu de création dans vos réalisations reste bien plus intéressant et gratifiant que la reproduction !

Bertrand

Bertrand

Adepte de la pêche fine aux leurres, du bord, en s.u.p. ou en kayak. J'apporte beaucoup d'importance dans la manière d'approcher le poisson. Proche de la nature, j'essaye de concilier ma passion avec la préservation de la ressource.

Voir tous les articles ...

  1. Leduc
    22/01/2014 à 14:16 | #1

    Salut Bertrand, bravo pour ton article et ta recherche, c’est passionnant ! En effet une école peut-être intéressé par ton projet.
    Pour le premier modèle qui serait éventuellement fait par une imprimante 3D, de ce que j’ai pû en voir, les surface ne sont pas lisse du tout. Après il y a sûrement différentes qualités.
    A suivre …

  2. Bertrand
    Bertrand
    22/01/2014 à 14:43 | #2

    En effet, il y a un travail de finition à prévoir après l’imprimante 3D, qui correspond à la précision, au Ø de fil et la matière utilisée.
    Mais pour du proto, ça peut le faire …

  3. Fred85 56
    22/01/2014 à 16:07 | #3

    Salut Bertrand, c’est classe de te voir sur ce nouveau projet. J’ai eu aussi l’envie à un moment sans avoir franchi le pas (je suis resté sur du home made plus classique). Tu aurais des logiciels de CAO à conseiller ?

  4. Dourven jean yves
    22/01/2014 à 16:51 | #4

    Bonjour Bertrand

    je ne pars plus en pêche à la posée sans crabe
    si le principal de l’appât reste mie bibi ou seiche j’ajoute maintenant un crabe vivant et gigotant sur l’hameçon juste ficelé avec du fil élastique.

    j’ai vérifié avec 2 lignes c’est souvent la ligne avec crabe qui part

    pour te dire que le crabe fait l’ordinaire de beaucoup de poisson

  5. yann
    22/01/2014 à 16:57 | #5

    Salut, bien joué pour ton model 3D, il bien réalisé, tu a pensé a tout. Je suis élève dans un lycée (Felix le Dantec à lannion) qui est bien équipé en imprimante 3D et autres machine, je ne suis qu’en seconde mais si tu est d’accord je peu essayer de parlé de ton projet un prof.

  6. Stillcut
    22/01/2014 à 17:28 | #6

    Le LS Crabe efficace c’est un peu le Graal !

    Félicitations et bonne chance pour ton projet.

  7. Bertrand
    Bertrand
    22/01/2014 à 17:35 | #7

    @Fred85 56
    salut Fred … je ne connais pas précisément les logiciels gratuit, essaye peut être « Heekscad ».
    Sur de la forme complexe, il sera surement moins à l’aise que sur un « pro » mais tu devrais y arriver avec quelques clics en plus. Pour info, j’ai utilisé Solidworks au boulot.

    @Dourven jean yves
    merci pour ton retour Jean Yves

    @yann
    merci Yann pour ta proposition, c’est sympa.
    Dans un premier temps, je pense essayer le frittage de poudre plastique pour la fabrication du moule.
    J’vous tiendrais au courant de ce qu’il en ressort.

    @Stillcut
    merci JS, ça devrait le faire ;)

  8. 22/01/2014 à 21:54 | #8

    BRAVO Bertrand ça c’est de la recherche et un projet super intéressant vivement la suite ;)

  9. Loïc (22)
    22/01/2014 à 22:52 | #9

    A suivre de près ; perfectionniste comme tu l’es ce projet ne peut qu’aboutir. Un essai au printemps peut être ? ;-)

    Loïc

  10. 22/01/2014 à 23:18 | #10

    terrible ce crabe, hâte de voir tes retours sur les pêches a vu

  11. Adrian
    23/01/2014 à 11:12 | #11

    Bien trouvé la hampe découverte pour ajuster les lest, super idée. Peut être le réaliser en plastisol hard pour que le crabe ne glisse pas trop sur la hampe et qu’il tienne en place ;)
    En tous cas, je suis pressé de voir le résultat.
    Bravo pour ce projet!

  12. Victor
    28/01/2014 à 19:43 | #12

    Salut , bravo pour ton initiative ! Mais il existe depuis 2014 une superbe imatation de crabe en petite taille ( 6cm si je ne dit pas de bétise ) , les CRAB ISOME de ecogear/marukyu ! ce leurre est de la même famille que le power isome , donc gavé d’atractant ! Je te laisse faire tes recherche . en tout cas , j’m en prends un paquet car sa va faire mal a tout les poissons marins ! pour la couleur il y a un watermelon comme un crabe vert

  13. Bertrand
    Bertrand
    28/01/2014 à 22:06 | #13

    oui, aucun doute sur le Crabe Isome, il va faire parler de lui … tout comme le Power.

    J’ai essayé d’imaginer avec le Fucus, une imitation de crabe que je rencontre sur les bordures avec un montage adapté aux grosses bouches. On verra bien … les poissons jugeront.

  14. yann
    02/02/2014 à 00:43 | #14

    d’ac pas de problème.

  15. Bertrand
    Bertrand
    08/02/2014 à 17:32 | #15

    Quelques retours sur l’avancement du projet crabe.

    Les premières moulées sont faite, à partir d’un moule en frittage de poudre plastique. Ce n’est pas d’une grande précision mais convenable pour un proto. Poreux par le process de frittage, ça nécessite de lui appliquer un revêtement de surface. Pour l’instant, je huile l’empreinte régulièrement, et ça fonctionne.

    Le comportement du crabe se présente plutôt bien. J’aurai toutefois quelques modifs à apporter sur les pattes pour les rendre plus rigide, avec plus de densité. Une retouche à la Dremel de quelques dixièmes de millimètre sur son épaisseur devrait suffire. à voir

    Bon, c’est en bonne voie mais il reste encore quelques détails à régler avant de le mettre à l’eau.

  1. Pas encore de trackbacks