Accueil > Divers, Sorties > le buzzing en mer

le buzzing en mer

IMG_1123 2

C’est une des techniques les plus en vogue et les plus efficace pour voir l’activité des poissons sur des postes peu profonds!

J’ai voulu tester le temps d’une session… 

La technique est simple, elle consiste à présenter un leurre avec une caudale (shad) afin d’émettre le plus de vibrations possibles en surface. Il est possible d’adapter d’autres leurres (virgule ou eel) qui émettront des vibrations différentes mais parfois nécessaire sur des poissons méfiants! Le leurre évolue à la surface ou juste en-dessous en fonction de sa récupération.

IMG_1092

Un petit bar bien gourmand!

Le leurre est monté sur un hameçon texan plombée à la hampe de 2g-2.5g avec un pin lock (twist en corde à piano) et en hameçon du 2/0 ou 3/0 pour des leurres de 10cm-12cm et jusqu’à 4/0 et plus pour des leurres de 15cm et plus. La présentation est naturelle et permet au leurre d’évoluer naturellement! L’avantage de ce montage est qu’il accroche très peu voir pas du tout mais permet à l’hameçon de se dégager à l’attaque des poissons.  Les poissons se ferrent généralement tout seul mais n’hésitez pas à donner un petit coup sec pour que l’hameçon rentre bien.

 

La technique

Comme toutes les pêches de prospection, cette technique permet de voir très vite si les poissons sont actifs ou pas. Attention, ce n’est pas parce-que cette technique ne fonctionne pas que les poissons ne sont pas présent. Il faudra peut-être descendre dans les couches d’eau avec des leurres plus lourds ou gratter le fond pour déclencher les attaques.

Une fois la tête du leurre souple montée sur le twist et le corps sur l’hameçon texan, la pêche est très simple, il suffit de lancer son leurre le plus loin possible et de le ramener assez vite pour que la caudale s’agite en surface. Cette dernière laissera une trainée de bulles et se montrera très attractive pour déclencher les attaques de bars. Si les bars sont méfiants, il suffira de descendre juste sous la surface et de ramener votre leurre en linéaire. Les attaques peuvent se produire à n’importe quel moment et sont toujours très franches. Comme les pêches en surface, ne ferrez pas trop vite attendez que le poisson commence à partir avec le leurre.

L’inconvénient de cette pêche est qu’elle se pratique presque exclusivement lorsque la mer est calme et que le vent n’est pas face à vous. Le montage étant léger, il ne faut qu’il soit bridé par des conditions peu avantageuses. Mais généralement lorsque les conditions météo se dégradent et que le vent commence à souffler, il faudra descendre et ne pas hésiter à gratter le fond pour déloger les poissons!

 

Les postes

J’ai une préférence pour les hauts fonds, des fonds n’excédant pas deux mètres recouvert d’algues, ou de roches éparses, des couloirs de sables, des cuvettes. Des fonds à reliefs. Vous pouvez aussi essayer cette technique dans des fonds plus importants, le bar ne se tient pas nécessairement sur le fond!

 

Les leurres

J’ai pour habitude d’avoir trois coloris avec moi pour chaque type de leurre: un coloris dos vert (éperlan), un coloris ayu (poisson de roche) si vous voulez en savoir plus sur cette couleur: un article que j’ai écris sur le sujet sur un autre blog: La couleur Ayu et un coloris dos bleu (sprat).

IMG_1110

Easy shiner 4″ coloris Silver Flash

Quelques références en 4″ soit 10cm: Easy shiner KEITECH, Blinky shad KONGER et cocorico un leurre français le crazy shad MR CRAFT.

Pour les hameçons, les Hyper Tornado Weight HAYABUSA sont une bonne référence ou chez Gunki on trouve aussi des hameçons plombé à prix raisonnable!

 

Quelques poissons

IMG_1108Une superbe attaque pour ce poisson!

IMG_1099

Un lunker qui m’aura fait un rush incroyable! 

 

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir cette technique de pêche en surface qui permet une autre approche que celle traditionnelle des leurres bruiteurs et qui permet aussi de pêcher en finesse des poissons magnifiques!

 

Adrian

Adrian

Inconditionnel de la pêche aux leurres du bord et de la pêche à la mouche en mer, je prends toujours autant de plaisir à fouler les plages de Bretagne et gravir les rochers balayés par les vagues.

More Posts

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks