Accueil > Pêche à vue, Sorties > Des sorties à ne pas louper !

Des sorties à ne pas louper !

vexport3

La fin de saison approche, il ne faut pas louper les créneaux. Et quand Novembre commence par une pleine lune et des gros coefficients il faut y être ! Ce n’est pas Bertrand avec son dernier CR qui va dire le contraire.

Malgré un weekend chargé, j’arrive à me dégager deux créneaux.

– Le premier en bateau : départ vers 9h avec un copain pour essayer de trouver nos amis autour des têtes de roches. L’eau est très claire et malgré trois fish sur une première dérive, la journée s’annonce difficile. La pêche en finesse va être décisive ainsi que le choix des leurres.

En fin de journée, nous trouvons une chasse sous une quinzaine de sternes qui est animée par des petits bars et des orphies. Finalement, en insistant, nous toucherons une quinzaine de bars dans la journée dont quelques jolis.

mer2

-Le second à vue : le temps est magnifique pour la pêche à vue, un vent nul et un joli soleil. J’arrive un peu en retard sur le premier spot, mais s’ils sont là, je devrais être fixé rapidement. Au bout de 40 minutes à crapahuter, ils sont là autour de deux petites pointes, 5/6 bars entre 55 et 65cm. Malgré plusieurs approches de sioux et de changements de leurres, les bars ne répondront pas à mes présentations. Eau trop claire, mauvais choix de leurres… tant de questions sur ce spot où les bars sont régulièrement présents mais non mordeurs. Je reviendrai par eau teintée.

–  Il me reste un peu de temps avant le changement de marée, je reprends la voiture vers un spot que je ne connais pas encore très bien. L’eau y est aussi très claire. En arrivant, j’observe quelques promeneurs dans cet endroit magnifique.

Une masse noire attire alors mon attention, un poisson s’écarte à l’arrivée d’un groupe de personnes. Après quelques minutes d’attente, c’est bien un joli bar qui revient sur la bordure. Il connaît bien les lieux celui-là, il fait l’aller-retour sur 10 petits mètres de bordure à la recherche de crevettes ou crabes. Il va falloir la jouer fine pour l’attirer, j’anticipe sa venue avec la pose d’un ribster sur son passage. Deux ou trois petites animations mais il ignore mon leurre… dommage.

Je ne peux que l’observer quitter la bordure. Une chose est sûre, il n’a pas capté ma présence. Je monte alors un nouveau leurre, je ne me pose pas de question, il veut de la crevette ou du crabe, on va lui en donner. Je monte une Frill shrimp Still Hunt en 4’’ (qui a malheureusement été retirée du catalogue Smith.)

Le temps de refaire mon nœud, il est déjà au milieu des roches à la recherche de proies. Je lance mon imitation à 5/6 mètres de lui avant de la ramener doucement à un mètre, où je stoppe mon animation. La crevette est bien sur le fond, le worm 104 suffit à lui faire monter les pinces en l’air. Une dernière petite animation et il s’attaque à mon leurre. La caudale frappe l’eau lors de la saisie, un combat avec la canne bien haute permet de le contrôler afin d’éviter les obstacles. Un petit cliché et il retrouvera son élément.

72cm de plaisir

72cm de plaisir

J’observerai deux autres jolis poissons mais malheureusement, il me sera impossible de les tenter dans des bonnes conditions. La saison n’est cependant pas encore finie !

Jean-Charles

Jean-Charles

Habitant à une poignée de sable de la mer, j'ai vite eu une canne en main. Que ce soit la pêche à pied, du bord ou en bateau, je vais essayer de vous faire partager mes moments dans des environnements aussi riches que variés.

More Posts

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks