Accueil > Pêche à vue, Sorties > De chouettes rencontres…

De chouettes rencontres…

Bandeau sala

Je prends enfin  le temps d’aller taquiner les bars d’estuaires, après les CRs de Guilaume, Bertand et Santi qui m’ont donnés l’eau à la bouche…

Pour cette sortie, direction une nouvelle bordure que je n’ai pas encore exploité. Savoir que je vais dans un nouvel environnement me rend impatient de voir mes premiers bars, de rencontrer de nouvelles vies et de nouveaux paysages.

Avant de le rejoindre, je prends connaissance des accès avec l’aide d’une carte IGN et une fois sur place, j’observe bien si je peux longer la bordure sans risques.

Sur place, ça sent bon le labra ; des plages, des contres courants, des arbres morts dans l’eau… mais un vent de N/E soutenu ne va pas m’aider. Que ce soit pour la visibilité ou pour le maniement du leurre.

Voilà une heure que je scrute et toujours rien ! Quand j’aperçois à mes pieds cette jolie salamandre. En estuaire, c’est toujours un plaisir de voir toute cette faune évoluer ; renard, aigrette, martin pêcheur…

salamandre

Salamandre

Place au bar : un premier bar me démasquera à l’approche d’un arbre immergé. Un deuxième est en chasse sur des crevettes, il ne tient pas en place (bien foufou ce jeune d’environ 45cm) et toutes mes ruses et choix de leurres ne fonctionneront pas. Par la suite, deux bars collés devant une petite roche, je lance mon x layer, le premier (le plus petit comme souvent) fonce sur mon leurre (l’adrénaline est là), s’arrête à 10cm puis donne l’alerte au second, la supercherie ne fonctionnera pas.

Voilà une bordure bien prometteuse sur la fin de la marée, je noterai la présence de bars inférieurs à 55 cm avec un biotope intéressant. J’y reviendrais…

Le lendemain, je décide de tenter ma chance sur une bordure que je connais par cœur. Les bars ne mettront pas beaucoup de temps à se sentir épiés. Un premier se balade avec une bande de mulet, j’envoie mon shad impact à proximité, il sort du groupe et l’engame directement, malheureusement il se décrochera pendant le combat.

Aussitôt reparti, j’aperçois un deuxième poisson positionné 10 mètres au-dessus  du premier. Il longe la berge et fait 2-3 stops. Je décide de prendre de l’avance pour être devant lui. Il est arrêté 5 mètres en ¾ aval de moi. Je lance mon leurre, celui-ci passe à 15cm en parallèle puis d’un coup de tête il le saisi ! Le combat est salutaire pour un bar de 58cm et bien appréciable après les échecs de la veille.

bar

labrax de 58cm

Jamais deux sans trois ! Le lendemain je ferais une autre sortie, mais accompagné de mon père en bateau. Au programme : pêche du lieu dans des fonds de 20m. Je garde mon ensemble d’estuaire pour y aller, histoire de se faire plaisir en 8lbs ! Les lieux répondront présents :)

Lieu

Voilà, la saison est lancé, à bientôt les braz’

 

Jean-Charles

Jean-Charles

Habitant à une poignée de sable de la mer, j'ai vite eu une canne en main. Que ce soit la pêche à pied, du bord ou en bateau, je vais essayer de vous faire partager mes moments dans des environnements aussi riches que variés.

More Posts

  1. Bertrand
    Bertrand
    18/06/2015 à 20:45 | #1

    Fidèle à tes herbes folles 😉
    Sympa le CR

    • Jean-Charles
      Jean-Charles
      19/06/2015 à 06:23 | #2

      Merci, c’est plus facile pour faire des approches de Sioux! 😉

  1. Pas encore de trackbacks