Accueil > Pêche à vue > Ce midi, c’est gobie !

Ce midi, c’est gobie !

victim-ce midi c'est gobie-1

Retour d’une matinée d’automne en 2014, vent faible de sud avec quelques petites bruines, température douce avec un plafond bas, eau laiteuse … voilà, le décor planté. La lumière étant si faible que je préfère commencer ma session de pêche à vue sans polarisante. Un premier aller/retour, rien sous les goem’ ! Ca va pas être simple.

Vous vous souvenez du bar qui dégomme du gobies sur ma dernière vidéo Sea Bass Attack, eh bien j’compte lui rendre visite dès que le niveau d’eau sera bon pour créer un léger contre courant, qui fera sortir ces petits poissons de roche. Bien souvent, ce bar se positionne au même endroit, et à chaque fois j’ai le droit à des refus.

1ere tentative avec un petit leurre de 3 pouces. Il se jette dessus puis au dernier moment, il tourne la tête.
2eme tentative, le fluoro traverse à peine la couche d’eau qu’il détale. Pas bon … il se doute certainement de ma présence !!

Un bon quart heure passe avant que je retente ma chance. Il est toujours là, et s’amuse avec les gobies. Il est face à moi maintenant, je lui lance cette fois ci mon leurre derrière lui puis le ramène assez sèchement pour essayer de déclencher une attaque réflexe. Sauf que mon bas de ligne, poussé par le vent lui glisse légèrement sur le flan. En général, ils n’aiment pas. Tant pis, canne haute je continue vu qu’il semble concentré sur ses amuses gueule. Mon leurre vient alors lui chatouiller les ouies. Je relâche la tension. Agacé, il se détourne et s’empare de ma petite friandise.

 victim-ce midi c'est gobie-2

Promis, je ne te dérangerai plus à l’heure de l’apéro !

 Je change d’estuaire à la montante. Un peu plus d’activité et un joli de tenté mais je vais manquer de réussite avec un leurre qui se glisse sous les algues et un bar fainéant. L’eau se brouille de plus en plus, je rentre … le sourire au lèvre !!

Bertrand

Bertrand

Adepte des pêches fines aux leurres et à la mouche, du bord, en s.u.p. ou en kayak. J'apporte beaucoup d'importance dans la manière d'approcher le poisson, à travers les techniques que j'apprécie le plus et pas forcément celles les plus productives. Proche de la nature, j'essaye de concilier ma passion avec le respect du poisson et sa protection.

More Posts

  1. Adrian
    14/01/2015 à 20:59 | #1

    C’était donc lui!
    Très joli poisson et belle persévérance, toutes ces situations qui font se remettre en question sur la façon d’aborder un poisson, c’est ça qui pousse au bord de l’eau!
    Merci pour le CR, toujours un plaisir à lire.

  2. Bertrand
    Bertrand
    15/01/2015 à 08:32 | #2

    C’est un poisson éduqué, qui a l’habitude de voir du « passage ».
    Même avec un Hazedong, une réplique du gobie, j’me suis souvent arraché les cheveux pour l’intéresser … et puis j’étais à contre sens sur la présentation du leurre comparer aux autres proies. Si tu tombes sur un moment de frénésie, t’as une petite chance …

    Je l’ai revu depuis, il va bien.

  3. Big-Fish
    03/03/2015 à 11:21 | #3

    Bonjour,

    J’ai découvert votre site par hasard et j’ai tout de suite accroché !!

    Cela fait 10 ans maintenant que je pêche le bar du bord et en barque sur la région d’Etel (rivière et bord de mer) et rivière d’Auray.
    Je trouve passionnant de pêcher de gros bars dans des endroits que beaucoup de pêcheurs en bateau n’imaginerais même pas une minute !
    Cela me rappel la traque de la truite tant certain secteurs y ressembles !
    Je n’ai encore jamais pratiqué la pêche « à vue » ! Moi, je trouvai des postes intéressants et « pêchai l’eau » avec parfois de la réussite et parfois moins…
    Maintenant, grâce à vous et vos rapports de sorties, je vais pouvoir mieux pêcher.
    C’est sûr que cette une pêche moins « rentable » en nombre de prises mais tellement plus
    « adrénalisante » !!! (Encore plus dans les étants salins privés…. Mais chuuuuut !!!)

    Une dernière chose : connaissez-vous « Marins chercheur » ? Je vous invite à participer à l’enquête sur le bar et ainsi contribuer à la protection de la ressource !! Pour que nos enfants puissent eux aussi prendre du plaisir au bord de l’eau en jouant avec notre poisson fétiche !!!

    Big-Fish

  4. Bertrand
    Bertrand
    03/03/2015 à 12:28 | #4

    merci Big-Fish pour ton commentaire, je suis bien de ton avis 😉

    oui je connais « Marins chercheurs » mais je n’ai pas jugé bon de répondre à la dernière enquête BAR 2014.
    Avant que je me consacre entièrement à cette pêche si particulière, j’ai évidemment constaté une baisse significative des prises (même si en parallèle les techniques s’affinent). Ma pêche et mes résultats ont changé depuis et j’ai bien peur que mon constat soit faussé et ne reflète pas l’état de la ressource … pas assez d’année de pêche à vue !

    Ce sont des milieux souvent délaissés par les pêcheurs en mer qui n’ont pas su s’adapter aux nouvelles techniques légères, mais se sont plutôt orientés vers l’électronique embarquée et « les pêches profondes », effet de mode aussi … le bar, lui, n’a pas changé ses habitudes et continu à se plaire dans ces refuges que sont les abers, où l’alimentation est quasi omniprésente.
    Ce n’est pas étonnant non plus que les pêcheurs d’eau douce n’ont aucun mal à s’adapter. La Ria et le Golfe sont magnifique pour ça, je prends toujours un grand plaisir quand j’y vais.

  5. Big-Fish
    03/03/2015 à 17:01 | #5

    C’est vrai, désormais, quand je regarde des vidéos, ça m’énerve de les voir pêcher, les yeux rivés sur des écrans.

    Ils ne regardent même plus la surface de l’eau !
    L’I-phone dans la poche et des ordinateurs de plus en plus grands à bord d’embarcations recouvertes d’autocollants des sponsors de grandes marques, ils sont « connectés » de tout bords mais se « déconnectent » de ce qu’est vraiment la pêche, l’analyse du milieu, la connaissance du poisson, la traque, pour enfin l’attraper…

  1. 30/06/2017 à 23:44 | #1